Quels avantages les frontaliers ont-ils à souscrire un 3ème pilier en Suisse ?


Terzo pilastro in Svizzera per frontalieri

Avantages fiscaux avec le 3ème pilier 3a, mais pas seulement

Commençons par le début, comme nous l'avons déjà expliqué dans d'autres articles, toute personne exerçant une activité lucrative en Suisse et déclarant un revenu à l'AVS a le droit de souscrire un 3ème pilier. Pour les frontaliers soumis à l'impôt à la source, les autorités fiscales imposent des exigences supplémentaires à respecter, et la procédure pour bénéficier du remboursement de l'impôt à la source est légèrement différente. L'une des conditions, par exemple, est que vous perceviez au moins 90 % de vos revenus en Suisse. Mais attention, il s'agit de l'ensemble des revenus au niveau du ménage (travail, immobilier, etc.). Cela signifie, par exemple, que si l'un des conjoints travaille en France, les 90 % ne peuvent être atteints. Dans ce cas, un 3ème pilier 3b est la meilleure solution (voir les informations ci-dessous). Mais l'aspect fiscal n'est pas le seul, il est peut-être le moins important. Les personnes qui vivent à l'étranger se retrouvent généralement avec des cotisations manquantes, tant dans le 1er pilier (AVS) que dans le 2ème pilier (LPP). Il suffit de penser que le 1er pilier est obligatoire à partir de 21 ans, et le 2ème pilier à partir de 25 ans (en ce qui concerne l'épargne retraite). Pour cette raison, et étant donné que la plupart des frontaliers ne bénéficieront pas de l'intégralité des prestations, il convient de souscrire le 3ème pilier pour couvrir leurs déficits de cotisation et de prévoyance, ainsi que les prestations en cas d'invalidité et de décès, indépendamment de la situation fiscale et des éventuelles économies d'impôt à la source. Mais si l'aspect fiscal reste au second plan, pourquoi alors faire un 3ème pilier en Suisse et non, par exemple, un fonds de pension en France? D'abord parce que, comme je reçois mon salaire en francs suisses, avoir le 3ème pilier dans la même monnaie élimine le problème des taux de change. En outre, la Suisse offre un cadre très stable et sûr en ce qui concerne les retraites et l'économie en général. Avant de souscrire un 3ème pilier, il est de toute manière conseillé de vérifier votre situation en matière de retraite afin d'obtenir un 3ème pilier parfaitement adapté à vos exigences. Nos experts sont à votre disposition pour un conseil personnalisé ou une analyse de prévoyance, et il seront heureux de vous conseiller au mieux.
Pour calculer votre 3ème pilier cliquez ici


Remboursement de l'impôt à la source

Si les conditions décrites ci-dessus sont remplies, vous pouvez demander le remboursement d'une partie de votre impôt à la source
En gros, vous devez envoyer une demande de rectification de l'impôt auprès du bureau de l'impôt à la source (avec les pièces jointes requises), afin que vos impôts soient recalculés en déduisant le montant versé au 3ème pilier.
La différence qui en résulte est ensuite reversée sur votre compte..
Pour calculer votre 3ème pilier cliquez ici


Le 3ème pilier 3b

Bien qu'ils soient identiques en termes de produit, le 3ème pilier 3b offre beaucoup plus de liberté que le pilier 3a, par exemple :
Le capital accumulé peut être disponible à tout moment, alors que dans le pilier 3a, le capital est lié à l'âge de la retraite.
Le pilier 3b ne comporte pas de limite de prime maximale, de sorte que les personnes ayant une capacité d'épargne importante ne disposent pas de la limite prévue par le pilier 3a.
La clause bénéficiaire est souple, de sorte que des personnes n'appartenant pas au cercle des héritiers légaux peuvent être incluses comme bénéficiaires.
Par conséquent, le3ème pilier 3b est à considérer sérieusement, notamment parce que, souvent, la liberté offerte par le 3ème pilier 3b, dépasse les avantages fiscaux offerts par le 3ème pilier 3a.
Pour calculer votre 3ème pilier cliquez ici


Vous pourriez être intéressé par : Revue du 3ème pilier Liechtenstein Life

Lisez la revue en cliquant ici

Saviez-vous que 3eme-pilier-info.ch offre des avantages exclusifs aux plus de 40'000 membres du syndicat OCST ?

Lisez l'article en cliquant ici